Logo du site

Le réservoir des Cigognes

Idéal pour apprendre à pêcher à la mouche, ouvert tous les jours en dehors de l'été, praticable quelles que soient les conditions météo, et, cerise sur le gâteau, des poissons superbes ! C'est cela le réservoir des Cigognes.

vers l'actualité du mois

 

Prise d'une truite arc en ciel au printemps 2004.

Situé à 50 km au Nord de Strasbourg, à Seltz, le réservoir des cigognes est réservé à la pêche à la mouche. Son eau pure (nappe phréatique d'Alsace), la qualité de ses poissons, l'aménagement pratique, concourent à en faire un haut lieu de la pêche à la mouche en Alsace.

Toutes les techniques de pêche à la mouche y sont autorisées (sèche, nymphe, streamer, noyée avec train de 3 mouches), les hameçons doivent être démunis d'ardillon, ou ce dernier devra être écrasé.

Le cheptel piscicole est composé de truites arc en ciel, farios, aguabonitas (jaunes), saumons de fontaine, mais aussi de carpes, tanches, rotengles, perches, brochets. En 1999 un sandre de 83 cm y a même été pris à la mouche !

 

Une grosse truite arc en ciel (55 cm) prise par l'auteur en nymphe, le 6 janvier 2005.

voir le plan détaillé du réservoir à Seltz (67)

voir le règlement détaillé pour la saison 2017-2018

Si vous voulez vous initier ou vous perfectionner dans le lancer, le montage des mouches, etc., vous pouvez prendre contact avec la section mouche qui a été créée au sein de l'AAPPMA de SELTZ : les seltzer Muckefischer.

NB: En relation avec l'office du tourisme du Pays de Seltz- Lauterbourg, vous pouvez y programmer un séjour de pêche à la mouche!

Réservoir des Cigognes: Actualité du mois

Juillet / août 2018

 

Actualités: Le réservoir est fermé jusqu'à la 2° quinzaine de septembre !

 

Ma dernière séance de pêche: Le 14 mars 2018, je suis allé essayer quelques nouveaux modèles de mouches et la nouvelle canne DEVAUX T 50 que j'ai ajouté à mon catalogue (cf. photos 2 et 3). Le temps était beau, frais avec un peu de vent d'Est, pas le plus favorable à la pêche. (cf. photo 1 et 4). L'eau encore bien froide ne favorisait pas l'activité, même si j'ai vu les premiers tricoptères bruns émerger, ce qui a provoqué quelques rares marsouinages en surface. J'ai pêché essentiellement en nymphe, fait quelques essais en sèche, sans réussite. J'ai réussi à tromper une douzaine de poissons, en ramenant 8 à l'épuisette dont 3 specimens de 50 cm et plus (cf. photos 2 et 3) . Pas mal de bredouilles autour du réservoir, car il fallait trouver les poissons, presque tous cachés sous les arbustes du bord ou dans les herbiers. Un petit mot sur la canne DEVAUX T50 #5/6: elle s'est avérée très agréable et très efficace, que ce soit pour lancer ou combattre les poissons. Mon modèle de nymphe Montana à l'essai s'est avéré concluant, tout comme la CNA et la REY-3 , les 3 modèles de nymphe avec lesquels j'ai touché les truites. Bref, une séance de pêche fort agréable.

 

Immersions: Le 04 mai 2018, immersion de 400 kg de truites arc-en-ciel (poids moyen 1,3 kg) .

 

Actualités C.B.F.

-La boutique en ligne, c'est par ici !

-Ma sélection des 7 modèles (20 mouches) "indispensables" est disponible.

-Une sélection de 24 mouches de saison est également disponible.

le réservoir des cigognes  sous  le soleilUne belle truite arc-en-ciel prise sur REY-3une  lourde arc-en-ciel qui a succombé à une nymphe type MontanaA la pêche avec son chien